Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

vendredi 31 juillet 2015

Intentions de prière pour août


Cité du Vatican, 31 juillet 2015 (VIS). L'intention de prière générale du Saint-Père pour août est: "Pour que les personnes engagées dans le bénévolat soient toujours plus attentives aux victimes de la précarité".

Son intention missionnaire est: "Pour que, en nous dépassant nous nous fassions proches de qui se trouve aux périphéries sociales, en déficit de relations humaines".


Avis


Cité du Vatican, 31 juillet 2015 (VIS). Comme a l'accoutumée le service est interrompu durant le mois d'août. Le prochain un bulletin V.I.S. sera diffusé mardi 1 septembre.

jeudi 30 juillet 2015

Jubilé des adolescents


Cité du Vatican, 30 juillet 2015 (VIS). Du 23 au 25 avril 2016 se déroulera à Rome le Jubilé des adolescents (13 - 16 ans), dans le cadre de l'Année Sainte de la miséricorde. L'événement sera organisé par le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation et le Service de la pastorale juvénile de la Conférence épiscopale italienne. Il s'ouvrira par un pèlerinage de la miséricorde, entre Castel Sant'Angelo et Place St.Pierre. Chaque groupe remontera Via della Conciliazione selon un mode pénitentiel et méditatif. Arrivés sur la place les jeunes pèlerins pourront se confesser et recevoir l'absolution des prêtres disposés sous les colonnades. Puis le cortège se reformera pour entrer dans la Basilique vaticane par le Porte Sainte. Devant l'autel de la Confession, les adolescents réitéreront leur profession de foi. Après quoi il pourront visiter les lieux emblématiques de la Rome chrétienne avec pour clef de lecture les sept oeuvres de miséricorde matérielle et les sept spirituelles. Des témoins de la charité leur expliqueront comment traduire en gestes concrets leur sens de la miséricorde. La jubilé se conclura dimanche 24 par la messe que le Pape François célébrera Place St.Pierre.

mercredi 29 juillet 2015

Année de la réconciliation en Afrique


Cité du Vatican, 29 juillet 2015 (VIS). Aujourd'hui à Accra (Ghana) s'ouvre par une messe l'Année de la réconciliation en Afrique, lancée à l'initiative du Symposium des Conférences épiscopales du continent et de Madagascar (Une Afrique réconciliée pour la coexistence pacifique). Elle se conclura le 29 juillet 2013 avec la XVII Assemblée plénière de l'épiscopat en Angola. L'Année de la réconciliation, qui prend place dans le sillage de l'exhortation apostolique post synodale de Benoît XVI Africae Munis (2011), entend demander pardon pour les les blessures et les offenses causées dans l'Eglise comme dans la société aux personnes et aux communautés de l'Afrique. Il s'agira, avait écrit le Pape émérite à Cotonou (Bénin) le 19 novembre 2011, d'un jubilé extraordinaire où les Eglises particulières d'Afrique et l'Eglise universelle prieront pour recevoir les dons de l'Esprit, et ceux de la réconciliation, de la la justice et de la paix tout particulièrement. L'idée était de mettre en application les recommandations du Synode de 2009 consacré à l'Afrique. Le Président du SECAM a adressé une lettre aux huit Conférences épiscopales pour les encourager à mettre sur pied des initiatives en la matière et à les coordonner tout au long de cette année jubilaire, avec l'aide des diverses Commissions Justice et Paix. Elles choisiront une date pour une collecte pour la Seconde Journée du SECAM, qui se déroule chaque deux ans pendant l'assemblée de cet organisme et dont le but est de soutenir des projets d'évangélisation, de renforcement de la justice et de la paix, ainsi que les media catholiques africains et malgaches.  

mardi 28 juillet 2015

Envoyé spécial à Timisoara


Cité du Vatican, 28 juillet 2015 (VIS). Hier a été publiée la lettre latine du 20 mai dernier par laquelle le Saint-Père a nommé le Cardinal Joachim Meisner son Envoyé spécial à l'inauguration du couvent franciscain accolé au sanctuaire marial de Timisoara (2 août, Roumanie), restauré grâce à l'aide de diocèses européens, allemands notamment.


Exposition sur Jean-Paul II et le peuple juif


Cité du Vatican, 28 juillet 2015 (VIS). "Une bénédiction réciproque, Jean-Paul II et le peuple juif", tel est le titre de l'exposition itinérante qui sera au Vatican de demain au 17 septembre. Conçue comme un hommage à Jean-Paul II pour son 85 anniversaire, elle fut présentée initialement à Cincinatti (USA) le 18 mai 2005, moins d'un mois après la disparition du Pape. Elle a été conçue et financée par plusieurs universités qui développent le dialogue inter-religieux comme source de progrès de l'humanité. Après Rome, les organisateurs espèrent la présenter à Cracovie, ville dont il fut l'Archevêque. L'exposition montre le processus de rapprochement entre le catholicisme et le judaïsme, la reconnaissance et le dialogue initié par la déclaration conciliaire Nostra Aetate, les principes de non discrimination et de fraternité. Elle est organisée en quatre sections qui au moyens de photographies, de vidéos et d'enregistrements, de documents et matériels interactifs illustre cette évolution vers ceux que Jean-Paul II appela nos frères majeurs lors de sa visite à la synagogue de Rome le 13 avril 1986: D'abord la jeunesse de Karol Wotyla à Wadowice et son amitié naissante avec Jerzy Kluger, les rapports entre catholiques et juifs dans la Pologne des années 1920 - 1930, puis les années d'université à Cracovie où il travaille dur au contact de ses amis juifs soumis aux horreurs de la Shoah, et enfin sa vie sacerdotale et épiscopale, sa participation au Concile et ses rapports d'Archevêque de Cracovie avec la communauté juive locale. La dernière section s'intéresse à la phase pontificale, à la visite à la synagogue et son voyage de 2000 à Jérusalem où il alla prier au Mur occidental pour demander pardon divin des torts envers les juifs et réaffirmer la fraternité entre l'Eglise catholique et le Peuple de l'Alliance.

Autres actes pontificaux


Cité du Vatican, 28 juillet 2015 (VIS). Le Saint-Père a:

Nommé Mgr.Salvador Giménez Valls, Evêque de Lleida (superficie 2.977, population 233.531, catholiques 207.167, prêtres 131, diacres 5, religieux 195), en Espagne. Jusqu'ici Evêque de Minorque (Espagne), il succède à Mgr.Joan Piris Frigola, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge.


Confirmé l'élection de l'Abbé Paul Abdel Sater comme Evêque de la Curie patriarcale maronite. L'Evêque élu, né en 1962 à Aïn El Remmaneh (Liban) et ordonné prêtre en 1987, était jusqu'ici Vicaire pour l'économie de l'archiéparchie de Beyrouth et Curé de la paroisse St.Jean de Beyrouth. Diplômé en théologie et sciences de l'éducation, il a été directeur d'école, curé de paroisse et professeur d'université.    

lundi 27 juillet 2015

Choisir la logique de donner contre la logique du marché


Cité du Vatican, 26 juillet 2015 (VIS). Le Pape a récité l'angélus dominical avec les fidèles réunis Place St.Pierre et a commenté l'évangile du jour rapportant "le grand signe de la multiplication des pains", quand Jésus se trouva sur la rive du lac de Galilée, entouré par une foule attirée par les guérisons qu'il accomplissait sur les malades: "C'est la puissance miséricordieuse de Dieu agissant dans le Christ qui guérit de tout mal du corps et de l'esprit. Mais Jésus n'est pas seulement un guérisseur, il est aussi un maître car il enseigne depuis la montagne, cette chaire naturelle créée par son Père céleste, et met ses disciples à l'épreuve. Comment faire pour rassasier tous ces gens?". L'apôtre Philippe calcule rapidement qu'en organisant une collecte, on pourra recueillir au maximum deux cents pièces pour acheter du pain qui ne suffiraient toutefois pas pour nourrir les cinq mille présents. "Les disciples raisonnent en termes de marché, mais Jésus substitue à cette logique de l'achat une autre logique, celle de donner. C'est là qu'André, un autre apôtre...présente un jeune garçon qui met à disposition ce qu'il a, soit cinq pains et deux poissons, mais, dit André, cela ne suffit pas pour toute cette foule". Or c'est ce que Jésus attendait. Il demande à ses disciples de faire asseoir les gens puis prend les pains et les poissons, les bénit, rend grâce au Père et les distribue. "Ces gestes anticipent ceux de la dernière Cène qui donnent au pain de Jésus son sens véritable. Le pain de Dieu c'est Jésus lui-même. En communiant avec lui, nous nous retrouvons avec Jésus réellement vivant et ressuscité! Participer à l'eucharistie signifie entrer dans la logique de Jésus, la logique de la gratuité, du partage. Même pauvres, nous pouvons tous apporter quelque chose. Faire communion signifie aussi puiser dans le Christ la grâce qui nous rend capable de partager avec les autres ce que nous sommes et ce que nous avons".


La multitude est impressionnée par le miracle de la multiplication des pains, mais "le don que Jésus offre est la plénitude de vie pour l'homme affamé. Jésus rassasie non seulement de la faim matérielle mais surtout de la faim plus profonde du sens de la vie, la faim de Dieu. Face à la souffrance, à la solitude, à la pauvreté et aux difficultés de tant de personnes, que pouvons-nous faire? Se lamenter ne résout rien, mais nous pouvons offrir le peu que nous avons comme le jeune garçon de l'évangile. Nous avons certainement un peu de temps, de talent ou de compétence... Lequel d'entre nous n'a pas ses cinq pains et ses deux poissons? Nous en avons tous! Si nous sommes disposés à les mettre dans les mains du Seigneur, cela suffira pour mettre dans le monde un peu plus d'amour, de paix, de justice et surtout de joie. Combien le monde a-t-il besoin de joie! Dieu est capable de multiplier nos petits gestes de solidarité et de nous rendre participants de son don. Que notre prière soutienne l'engagement commun afin que personne ne manque du Pain du ciel qui donne la vie éternelle et du nécessaire pour une vie digne, et que s'affirme la logique du partage et de l'amour. Que la Vierge Marie nous accompagne de sa maternelle intercession". 

Appel pour la libération du religieux italien et des évêques orthodoxes en Syrie


Cité du Vatican, 26 juillet 2015 (VIS). Après l'angélus, le Pape a rappelé qu'aujourd'hui étaient ouvertes les inscriptions pour la XXXI Journée mondiale de la jeunesse à Cracovie (Pologne, 2016). Encadré par une jeune femme et un jeune homme, il a été le premier à s'y inscrire comme pèlerin, en direct, sur une tablette électronique qui lui a été présentée, devant les pèlerins massés Place St.Pierre: "Cette Journée coïncidera avec l'Année de la Miséricorde et sera, en quelque sorte, un jubilé de la jeunesse appelée à réfléchir sur le thème: Bienheureux les miséricordieux car ils trouveront miséricorde. J'invite les jeunes du monde entier à vivre ce pèlerinage en se rendant à Cracovie, ou en participant à ce moment de grâce dans leurs propres communautés... Dans quelques jours nous commémorerons le deuxième anniversaire de l'enlèvement en Syrie du père Paolo Dall'Oglio. J'adresse un vibrant et pressant appel pour la libération de ce religieux. Je n'oublie pas non plus les évêques orthodoxes enlevés en Syrie et toutes les autres personnes qui, dans les zones de conflit, ont été séquestrées. J'appelle à un nouvel engagement des autorités locales et internationales compétentes, afin que la liberté soit rapidement rendue à nos frères. Avec affection et participant à leurs souffrances, portons les dans notre prière. Prions tous ensemble la Vierge Marie". Après avoir prié un Je vous salue Marie avec les fidèles pour les otages, le Pape a conclu en rappelant qu'aujourd'hui l'Eglise fêtait les saints Anne et Joachim, parents de la Vierge Marie et, donc, grands-parents de Jésus. "Je profite de cette occasion -a-t-il dit- pour saluer toutes les grands-mères et tous les grands-pères, en les remerciant de leur précieuse présence dans les familles et pour les nouvelles générations. Saluons tous les grands-parents vivants, mais aussi ceux qui nous regardent du Ciel, par un bel applaudissement".

Message au nouveau Patriarche arménien de Cilicie


Cité du Vatican, 25 juillet 2015 (VIS). Le Pape a confirmé l'élection de SB Grégoire Pierre XX Ghabroyan, comme nouveau Patriarche de Cilicie des Arméniens, élu hier par le Synode de cette Eglise catholique orientale. Il succède à SB Nersès Pierre XIX Tarmouni, décédé le 25 juin: Implorant l’abondance des dons divins pour que ce nouveau ministère porte de nombreux fruits, le Saint-Père rappelle que "l'élection survient à un moment où cette Eglise est confrontée à certaines difficultés et à de nouveaux défis... Une partie des fidèles arméniens catholiques traverse de grandes épreuves au Moyen Orient. Mais grâce à la lumière de la foi dans le Christ ressuscité, notre regard sur le monde est plein d’espérance et de miséricorde. Nous sommes certains que la Croix de Jésus est l’arbre qui donne la vie. Je suis convaincu que, ...avec l’aide de l’Esprit Saint, vous saurez, avec une sagesse tout évangélique, être le père et le guide, le Bon Pasteur de la portion du peuple de Dieu qui vous a été confiée. Les nombreux martyrs arméniens et saint Grégoire de Narek, Docteur de l’Eglise, ne manqueront pas d’intercéder pour vous... Confiant vous et votre ministère au Christ et à la protection de la Mère de Dieu, je vous accorde de grand cœur la bénédiction apostolique que j’étends à tout le patriarcat" arménien de Cilicie.


Décès du Cardinal Baum


Cité du Vatican, 25 juillet 2015 (VIS). Le Saint-Père a fait parvenir à l'Archevêque de Washington (USA) un télégramme de condoléances à la suite du décès, avant-hier à 88 ans de son prédécesseur le Cardinal William Wakefield Baum. Il y évoque avec gratitude son long service de l'Eglise, d'abord comme Evêque de Springfield - Cape Girardeau puis Archevêque de Washington, ensuite comme Préfet de la Congrégation pour l'éducation catholique et enfin comme Grand Pénitencier. 

Autres actes pontificaux


Cité du Vatican, 25 juillet 2015 (VIS). Le Saint-Père a:

Accepté pour limite d'âge la renonciation de Mgr.Gustavo Girón Higuita, OCD à la charge pastorale du diocèse de Tumaco (Colombie).

Nommé le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d'Etat, son Légat au cinquième centenaire de l'évangélisation du Timor (Dili, Timor Oriental, 15 août).

Nommé le Cardinal Angelo Scola, Archevêque de Milan (Italie), son Envoyé spécial à la messe de la XVIII Rencontre des communautés colombaniennes (Bobbio, 30 août).

Nommé le Cardinal Kurt Koch, Président du Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens, son Envoyé spécial au 1.500 anniversaire de la fondation de l'abbaye d' Agaune (Saint-Maurice, Suisse, 22 septembre).



Copyright © VIS - Vatican Information Service